Monter son dossier RETRAITE

Bientôt à la retraite, vous souhaitez « liquider » votre retraite, suivez nos conseils.

 

A partir de 55 ans:

Rassembler les documents conservés (fiches de paie, bulletins Pôle emploi, relevés de points, relevés de situation individuelle).

Vérifier le nombre de trimestres validés figurant sur le relevé de situation individuelle: trimestres cotisés aux différents régimes, trimestres pour enfants, période de chômage, de maladie, de service militaire.

Vérifier les possibilités de départ anticipé (si vous êtes handicapé, si vous avez commencé à travailler jeune)

Vérifier les données de l’estimation indicative globale, le document envoyé par l’assurance retraite à 55 ans, et donnant une estimation de la pension.

Evaluer en prenant rendez-vous avec les conseillers de vos caisses de retraite, l’âge auquel vous pouvez prendre votre retraite et le montant de vos revenus après la retraite.

 

Un an et demi avant le départ

Demander si vous ne les avez pas, vos relevés de carrière et relevés de points à chacune de vos caisses de retraite.

Vérifier à nouveau l’exactitude des informations, notamment les trimestres validés.

Rechercher et communiquer éventuellement les informations manquantes aux différentes caisses de retraite de base et complémentaire.

Envisager éventuellement le rachat de trimestres en prenant conseil auprès de votre caisse de retraite ou du conseiller retraite de votre banque.

 

4 à 6 mois avant le départ en retraite

Demander sa retraite aux différents organisme; elle n’est pas attribuée automatiquement.

Attention, le délai varie suivant les régimes, de 4 mois pour les salariés du privé à 6 mois pour les fonctionnaires (se renseigner auprès de sa caisse)

  • Régime général des salariés, MSA, RSI, remplir sa demande personnelle de retraite auprès du dernier régime en date.
  • Arrco-Agirc, Icantec, demander sa retraite complémentaire dans l’un des points d’accueil ou par internet.
  • Autres régimes, une demande par caisse.

Prévenir l’employeur par lettre avec AR dans le délai du préavis.

Contacter la banque ou l’assurance si vous avez des produits épargne retraite.

Contacter l’employeur actuel ou les employeurs précédents s’ils avaient mis en place un perco (ou autre).